07 November 2017 0 Comments Posted By : Jeanne Corriveau

Changement de garde à l’hôtel de ville

L’élection de Valérie Plante à la mairie de Montréal, dimanche, pave la voie à une nouvelle ère à l’hôtel de ville. D’ici l’assermentation des élus le 16 novembre, Denis Coderre demeurera en principe maire de Montréal, mais des procédures de transition devront être mises en place.

 

Au lendemain de sa victoire éclatante, Valérie Plante est allée à la rencontre de citoyens lundi, en serrant des mains à la sortie de la station de métro Square-Victoria. Elle s’est ensuite dirigée à pied vers l’hôtel de ville.

 

La nouvelle mairesse, qui a infligé une défaite cuisante à Denis Coderre dimanche, entend mettre le cap sur sa priorité : la mobilité. « C’est clair que mon premier geste sera de travailler en collaboration avec les partenaires au niveau provincial parce qu’un des engagements que j’ai beaucoup mis de l’avant, c’est la question de la mobilité, et ça commence dès maintenant avec des autobus », a-t-elle expliqué en rappelant sa promesse de procéder rapidement à l’achat de 300 autobus pour Montréal.

 

Devenir mairesse, cela change une vie, mais cela ne change pas tout pour cette mère de deux enfants de 11 et 14 ans : « Honnêtement, je me suis réveillée et je suis allée faire les toasts des enfants et faire le déjeuner comme d’habitude parce que, pour eux, la vie continue. Je suis une mairesse, mais je suis aussi une mère. »

 

Passation des pouvoirs

 

L’arrivée au pouvoir de Projet Montréal nécessitera de procéder au transfert des dossiers. Un comité de transition réunissant le personnel politique et la fonction publique sera mis en place pour cette transition, a indiqué le maire du Sud-Ouest, Benoit Dorais, que Valérie Plante a désigné comme son président de comité exécutif. « Comme l’a déjà dit Valérie Plante, l’idée n’est pas de faire rouler des têtes », a indiqué M. Dorais au sujet des dirigeants des différents services de la Ville.

 

Une rencontre est également prévue plus tard cette semaine avec Pierre Desrochers, qui présidait le comité exécutif dans l’administration Coderre, pour assurer une transition harmonieuse.

 

Valérie Plante et Benoit Dorais devront d’ailleurs s’affairer à composer ce comité exécutif. Comme promis, il sera paritaire et sa composition devra respecter la diversité des horizons et des expériences, rappelle M. Dorais qui assure que des membres des partis d’opposition y seront également invités.

 

« Il sera responsable et transparent. Le style va être différent de celui de l’administration précédente. Valérie Plante n’est pas Denis Coderre et je ne suis pas Pierre Desrochers. »

 

Qui pourrait siéger à ce comité exécutif ? La nouvelle mairesse d’Ahuntsic-Cartierville, Émilie Thuillier, semble assurée d’obtenir un poste au sein de ce cercle restreint d’élus. Plusieurs autres noms circulent, dont ceux du conseiller Sylvain Ouellet, réélu dans le district de François-Perrault, de Luc Ferrandez, maire du Plateau-Mont-Royal, et de François Croteau, maire de Rosemont–La Petite-Patrie.

 

« Il y a beaucoup plus d’élus qu’on pensait », indique-t-on en coulisses. Rappelons que le conseil municipal sera composé de 34 élus de Projet Montréal contre 25 pour l’Équipe Denis Coderre, en plus des 6 élus provenant de petits partis.

 

Valérie Plante et Benoit Dorais devront donc jongler avec différentes options. Des postes devront aussi être pourvus au sein des différentes instances, qu’il s’agisse de la Communauté métropolitaine de Montréal, du conseil d’agglomération ou des différentes commissions de la Ville.

 

Budget

 

La nouvelle administration devra également travailler à la confection du budget de la Ville qui a déjà été amorcée par l’administration de Denis Coderre. Ce budget sera cependant celui de l’administration Plante, fait remarquer Benoit Dorais. Il doit en principe être adopté d’ici le 31 décembre, mais la loi permet d’en repousser l’adoption d’un mois lors des années électorales.

 

Ce budget sera équilibré et respectera le portefeuille des Montréalais, indique Benoit Dorais. Quant aux taxes, leur hausse sera limitée à l’inflation, dit-il.

 

Équipe Coderre

 

Qu’adviendra-t-il de l’Équipe Denis Coderre désormais reléguée au rôle d’opposition ? Dimanche, Denis Coderre a fait savoir qu’il quittera la vie politique municipale. Le parti devra donc se trouver un chef et… changer de nom.

  Réélu à la mairie de Saint-Laurent pour un 5e mandat, Alan DeSousa soutient qu’il est trop tôt pour présumer de la suite des choses. « L’élection a eu lieu hier. Il faut d’abord comprendre la décision de la population. M. Coderre fera une conférence de presse mercredi. Il donnera les premiers indices des éléments qu’il proposera », avance-t-il.

views : 96 | images : 1 | Bookmark and Share


Enter your comment below



Leave a Reply

TORONTO BOOK PUBLISHING

Most Popular

Sexuality6 tips for incredible phone sex

The amazing thrills of getting turned on over the phone are worth the time and pleasure that phone [...]

12 January 2018

Buzz10 Reasons You Might Consider a Flip Phone Over a Smartphone

In your hand, you hold a tiny personal computer that has the power to call and text anyone - you’ [...]

14 January 2018

BuzzProtecting Indoor Cats: 4 Common Household Hazards

You know the old saying that cats have nine lives? Well, if you’ve ever had a cat, you know why t [...]

14 January 2018

NewsMan charged after allegedly throwing urine at police

A southwestern Ontario man is facing charges after allegedly throwing urine at police of [...]

16 January 2018

NewsEXCLUSIVE: Four times more fire deaths in TCH over past 2 years: report

Over the past two years the number of people who have died in fires while living in Toronto Commun [...]

16 January 2018